Expression des élus

Retrouvez chaque mois sur cette page l'espace d'expression réservé à vos élus Lommois.

Partager sur :

Google+

« Socialistes, écologistes et citoyens »

En ce début d’année, notre groupe est pleinement mobilisé aux côtés du Maire sur un sujet qui préoccupe de nombreux Lommois : l’avenir de la boutique SNCF, installée dans la gare. Lomme est une ville fortement marquée par le chemin de fer et cette boutique est le dernier service de la SNCF sur notre commune. Mais surtout, cet espace d’informations aux voyageurs et de vente de billets est très utile à beaucoup d’entre vous.

Après l’annonce de la Direction régionale de la SNCF d’une fermeture de la boutique programmée au printemps 2021, nous nous sommes empressés de signer un courrier collectif au nom du conseil communal de Lomme (signé par quatre groupes politiques sur cinq) exprimant le refus des élus de voir disparaitre ce service public et les emplois qualifiés qui vont avec. Notre boutique est utilisée par des centaines de Lommois chaque année. Pour celles et ceux qui sont éloignés du numérique, elle permet d’accéder à un service de base et de proximité : être conseillé sur un voyage et acheter des billets au meilleur prix. L’accueil humain, le conseil personnalisé et l’existence de points de vente physiques sont indispensables s’agissant du service public de la mobilité et viennent en complément des outils numériques. Après une première réponse insatisfaisante de la SNCF, qui confirme son programme de fermeture du site, nous nous associerons à la mobilisation pour préserver notre boutique lommoise. 

Autre priorité de ce début 2O21, s’attaquer au protoxyde d’azote, dont les capsules vides jonchent nos trottoirs depuis quelques années. Le Maire décide par arrêté municipal d’en interdire la vente aux mineurs à Lomme, et la consommation sur la voie publique.

Destiné à un usage médical ou culinaire, notamment pour les siphons à chantilly, le protoxyde d’azote est de plus en plus souvent détourné de son usage initial par des adolescents ou de jeunes adultes qui le consomment pour ses effets d’euphorie, d’ivresse ou d’excitation. En déversant le gaz de ces cartouches dans des ballons de baudruche puis en les inhalant, il provoque une sorte d’ivresse. La facilité d’accès à ce produit (supermarché, internet) son faible coût, ses effets fugaces pourraient faire croire qu’il est anodin. En réalité, ce détournement du protoxyde d’azote à des fins récréatives ou festives peut avoir des conséquences graves sur la santé à court et moyen terme : asphyxie par manque d’oxygène, perte de connaissance, brûlure par le froid du gaz expulsé, désorientation, vertiges, chutes notamment.

En cas de consommations répétées et à intervalles rapprochés et / ou à fortes doses, de sévères troubles neurologiques, hématologiques, psychiatriques ou cardiaques peuvent survenir. La consommation associée à d’autres produits (alcool, drogues) majore les risques. Notre devoir d’élus est d’informer, sensibiliser, prévenir les parents, des risques encourus, de protéger notre jeunesse de ce phénomène qui touche les jeunes de plus en plus tôt, au collège ou au lycée.

Même si une proposition de loi interdisant la vente aux mineurs a été adoptée à l’unanimité au Sénat, elle doit être encore débattue à l’Assemblée nationale. A ce jour, aucune loi n’interdit donc la vente aux mineurs. Ce problème de santé publique génère aussi une pollution car ces capsules d’aluminium sont souvent jetées au sol, et mettront des siècles pour se décomposer. 

Ces sujets, et d’autres, nous pourrons les aborder lors des nouvelles permanences organisées dans les quartiers. La proximité et l’écoute sont d’ailleurs le quotidien de notre groupe : permanences du Maire et des Adjoints, présence systématique lors des manifestations, porte à porte dans les quartiers, etc.

Cette politique de dialogue avec les Lommoises et les Lommois a franchi une nouvelle étape avec la désignation de 5 Adjoints référents de quartier, à savoir :

- Mont-à-camp : Mme Delphine BLAS

- Délivrance : M. Michel VANHÉE

- Bourg : Mme Claudie LEFEBVRE

- Mitterie : M. Bouchta DOUICHI

- Marais : Mme Cécile MESANS

Ces adjoints référents sont présentés dans ce magazine de février. Ils seront demain vos interlocuteurs privilégiés concernant tous les sujets liés à votre quartier, entre-autres par le biais de permanences régulières les samedis matins au plus près de chez vous. Ceci leur permettra d’avoir une connaissance encore plus fine des questions du quotidien avec l’objectif d’améliorer les services rendus.

Cette volonté de démocratie citoyenne et participative vous permettra d’échanger bien évidemment avec vos élus, en faisant part de vos préoccupations et de vos attentes, mais aussi de débattre sur les enjeux, les priorités et les projets du quartier, de proposer des idées favorisant des actions citoyennes liées au climat, à la mobilité ou à la propreté.

Alain GRILLET
Socialistes, écologistes et citoyens

« Groupe des élus écologistes »

Nous notons une sous-représentation du nom des femmes dans les rues de Lomme, sauf dans le nouveau quartier des Rives de la Haute Deûle. Les enfants ne peuvent pas s’identifier à des exemples féminins et masculins dans les mêmes proportions. Plus largement, nous questionnons la place des femmes dans l’espace public. En effet, les femmes sont encore peu présentes parmi les responsables politiques. Néanmoins, il existe des exceptions et les mentalités changent. La parole des femmes étant libre, elles sont aujourd’hui entendues et écoutées. Malgré cela, un sexisme de fond est perceptible. Il s’inscrit dans des mécanismes ancestraux minorant la place, la parole et le savoir des femmes. Toutes les femmes peuvent le vivre de la réflexion banale, aux violences verbales et physiques.

Le groupe des élu.e.s écologistes Lomme Verte

« Faire respirer Lomme »

Le mois de février est celui de la journée mondiale de la justice sociale célébrée ce samedi 20 février. Cette notion est définie par les Nations Unies comme fondée sur l’égalité des droits entre les Hommes. Tous les droits économiques, sociétaux et environnementaux sont concernés. Observez les nombreuses actions citoyennes, participez ou créez les vôtres. Vos élus progressistes sont à vos côtés pour défendre tous les projets en ce sens à l’attention du maire, mais aussi pour en faire l’écho au niveau régional, national et européen. Nous lèverons ensemble les barrières à vos initiatives pour plus de justice sociale.

Victoria Godefrood-Berra, Jérôme Francin, Nathalie Lapere
« Faire Respirer Lomme »

« Groupe des élus communistes, républicains et citoyens »

Plus de démocratie en 2021.

Pour que 2021 ne ressemble pas à 2020, pour sortir de la crise sanitaire, il est urgent que le gouvernement cesse de prendre des décisions incompréhensibles et qu’il s’appuie sur le parlement. Il confine sans confiner. Il confine la culture, les loisirs, mais pas le labeur. Il ferme les restaurants, mais pas les transports en commun. Il préfère voir les étudiants isolés et cernés par la pauvreté plutôt qu’en TD avec distanciation comme cela se fait en primaire et secondaire. La clarté, c’est la démocratie. 

En savoir plus : facebook.com/lille.pcf.fr/

Michel VANHÉE, Philippe LEMIÈRE, Valéria GRASSELLI
Groupe des élus communistes, républicains et citoyens

« Union rassemblement National et Indépendants »

La tribune n'ayant pas été transmise dans les délais impartis, nous ne sommes pas en mesure de la publier. 

----- ----- -----

Tribunes publiées sous la responsabilité de leurs auteurs. 


Lire aussi

Permanence des élus dans votre quartier

Les permanences des adjoints reprennent du service et se déroulent au cœur du territoire lommois. Désormais, un élu adjoint s’occupe spécifiquemen...

Voir
Séances du Conseil

Le Conseil Communal se réunit au moins une fois par trimestre. Les séances du Conseil sont publiques.

Voir
Vos élus

L'installation du Conseil Communal a eu lieu le dimanche 5 juillet 2020. Retrouvez ici les noms et délégations de vos élus Lommois.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer