IL ÉTAIT UNE FOIS LOMME : AVANT LE PARC, L’ACIER !

Avant de devenir un écoquartier, le site dit de RHD2 a connu une importante histoire industrielle qui commence en Lorraine. Il y a eu une vie avant le futur parc !

Partager sur :

Google+

En 1880, des maitres de forges (c’est ainsi qu’on appelait les patrons de la sidérurgie naissante) ont créé la société « Les aciéries de Longwy ». Parmi eux, un certain Fernand de Saintignon dont l’un des lointains petits-neveux, Pierre de Saintignon, sera à l’origine d’Euratechnologies et donc de RHD1, mais ceci est une autre histoire.

Les aciéries de Longwy vont prospérer et s’étendre au fil des années. En 1920, un entrepôt est construit à Lomme, en bord de Deûle. Connu à partir de 1922 sous le nom de Soloval-Nord, l’activité consiste en un dépôt vente de produits sidérurgiques. Si vous vouliez trouver de l’acier en barres, des tôles ou des tubes, c’était un lieu important.

Le site s’étendra au fil des années sur 45 000 m2, dont 10 000 m2 couverts et verra passer des dizaines d’ouvriers, employés et ingénieurs. Dans les années 60, l’entreprise Longométal s’associera au lieu pour encore quelques années et lui offrir son  dernier agrandissement. En 1976, l’ensemble du site est revendu à la société Stein, un fabricant de chaudières dont l’usine principale est à Lys-lez-Lannoy. A Lomme, il s’agit de stocker mais aussi de peindre, emballer et expédier la production. L’entreprise périclitera au fil des années 90 et le site sera vendu en 1998 puis laissé à l’abandon. La reprise de la végétation se fait alors sur une friche polluée, vide et qui verra même l’installation d’un bidonville. Aujourd’hui, la Ville s’y reconstruit sur elle-même, avec le souci de son histoire et, surtout, de son avenir.  

UNE VILLE DE MÉTAL

Si Lomme est connue pour son passé textile, le souvenir de la métallurgie est aussi très important. Car autour des Aciéries de Longwy, de nombreuses entreprises ont prospéré, que ce soit dans la charpente métallique avec Pluvinage ou Dumanois, la tôlerie avec Kampenaers, Henri-Cazier ou Haesebrouck ou le zinguage avec Lambin & Fils. Autant d’histoires industrielles qui perdurent encore un peu aujourd’hui !

>>>

Atelier participatif « Quel nom pour le futur parc ? » le samedi 6 avril à 10h à l’école Langevin : Infos et inscription ICI.

_

LIRE AUSSI NOTRE DOSSIER :

"DE LA FRICHE INDUSTRIELLE À L'ÉCO-QUARTIER"



Lire aussi

RHD2 : REPENSER LA VILLE SUR ELLE-MÊME

Il était une fois la construction d’un écoquartier, un lieu qui répond aux usages, aux besoins et aux enjeux d’aujourd’hui (et de demain). Réinven...

Voir
Nommer pour faire exister, vous venez ?

Inscrivez-vous vite ! La signalisation va s’imaginer avec tous les habitants volontaires au cours d’un atelier qui aura lieu le 6 avril à 10h30 à...

Voir
L'état de catastrophe naturelle reconnu à Lomme

De mai à septembre 2022, le territoire a connu un épisode de sécheresse particulièrement intense provoquant une chute significative de l’humidité...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer