ASA - AIDE & SOLIDARITE POUR L’AFRIQUE

Secteurs d’activité : association humanitaire, aide au développement et capoeira

Partager sur :

Google+

Depuis 1991, l’ASA « Aide et Solidarité pour l’Afrique » mobilise et se mobilise sous l’impulsion de sa fondatrice, le Docteur Anna Buasa Njinji, avec le soutien indéfectible des Lommois pour œuvrer au développement durable en Afrique (principalement en République Démocratique du Congo). 

Alertée par l’état déplorable des infrastructures de santé publique en Afrique Centrale, l’ASA propose de : 

  • promouvoir le développement agropastoral dans une dynamique respectant les équilibres écologiques,
  • soutenir les individus en souffrance,
  • identifier les solutions technologiques durables susceptibles de contribuer à l’amélioration du sort des populations.

L’association gère depuis 1996 un dispensaire (intégré dans le système de santé public), exploite un camion de transport public pour contribuer au désenclavement des régions agricoles et lutte contre la malnutrition (notamment grâce à des « Plans nutritionnels » annuels). Un projet d’électrification de ce centre de santé est en cours d’étude. 

Elle se finance grâce aux subventions, aux dons et aux revenus tirés de ses activités sur la métropole lilloise (repas ; exposition ; soirées).

L’atelier capoeira (voir ASA Capoeira) qu’elle anime constitue sa principale source de revenu.

Après avoir consolidé ses activités en République Démocratique du Congo (prise en main d’un dispensaire en dur finalisé en août 2016), l’association a pour prochain objectif de trouver les moyens d’améliorer la structure (électrification par des panneaux solaires et traitements des eaux sales), désenclaver le village (par la remise en activité du camion MAN) et d’embaucher un médecin pour ce même dispensaire. A terme l’objectif est de permette la distribution d’eau potable dans le village de Kitondolo.

Suite aux conséquences du COVID sur les populations fragiles de l’Afrique du Sud, une antenne de l’ASA « The Rights for life. Africa » s’est créé dans se pays et propose la distribution de rations de survie aux populations déshéritées fortement marqué par le ralentissement économique consécutif aux mesures de confinement prises localement. 

Depuis septembre 2010 ans, l’ASA « Aide et Solidarité pour l’Afrique » propose des cours d’initiation à la capoeira aux lommois. Art martial afro-brésilien, la capoeira est une discipline complète alliant le chant, la pratique musicale et les mouvements de combat. 

Gérard Buasa, pratiquant depuis 2003 et Instructeur à Lomme, nous explique la particularité de cette pratique :

« La capoeira, c’est un sport de combat, mais surtout une activité physique complète et ouverte à tous, mêlant renforcement musculaire, assouplissement, travail de l’équilibre et du rythme grâce aux enchaînements d’attaques et d’esquives. Chaque cours est conclu par un temps consacré à la musique et au chant. Les entrainements sont mixtes, sans catégories de poids ni limite d’âge. Parce que l’adversaire, c’est d’abord soit même (sa peur, sa raideur) alors que l’autre, c’est l’ami qui nous aide à progresser et que je respecte dans son intégrité physique et morale. Dans la capoeira que l’on m’a enseigné, tout pratiquant à la même valeur et est capable de jouer, car il s’agit d’un jeu de stratégie, avec l’autre quel que soit son niveau ».

Pour la « petite histoire », cet art martial a été inventé, adapté et pratiqué par les esclaves envoyés au Brésil à partir du 15ème siècle pour les préparer à la fuite vers la liberté. On en trouve des formes approchantes dans d’autres terres d’esclavage (Réunion, Guyane, etc.). 

Ouverte à tous les volontaires, quels que soient leur âge et leur sexe, la capoeira est une activité complète qui permettra à ses pratiquants d’oublier le stress de la vie quotidienne en se remettant en forme et en s’ouvrant à un monde … exotique.

Pour les uns, l’association propose une initiation à la capoeira ; pour les autres un éveil à la culture brésilienne. Pour tous, petits et grands, parents et enfants nous vous invitons à relever ce défi ludique et à partager des moments intenses. 

Faites votre choix !

---

Infos pratiques

Sigle : A.S.A

Président : Gérard BUASA

Tél : 06 84 62 00 65

Courriel : gigibua@yahoo.fr

Sites web : 

www.asa-ong.com
https://www.facebook.com/The-Rights2Live-Africa-102114144843967
www.asa-capoeira.com
https://www.facebook.com/groups/198949823508913

COVID :

La situation sanitaire nous impose les règles suivantes :

  • Le brassage des pratiquants sera limité, d’où la proposition de cours « enfants » et de cours mixtes (mélange adolescents et adultes). Les adultes voulant pratiquer avec les enfants devront avoir réalisé un parcours vaccinal complet.
  • Conformément aux recommandations gouvernementales, nous encourageons les adultes et les enfants de plus de 12 ans à prendre soin d’eux, à éviter de se présenter en cours en cas de symptômes ou d’état de « cas contact ». Les gestes barrières seront respectés (jauge contrôlé, port du masque et gel à disposition). Pour information, l’animateur est vacciné.

Tarif : 30 €/an

Jours et horaires des cours :

Portes ouvertes du 08 septembre au 18 septembre 2021 !!!

> Mercredi de 18h15 à 19h30 (cours mixtes tous niveaux) Maison des enfants / Pavillon - 796, avenue de Dunkerque Lomme
> Vendredi de 19h30 à 21h00 (cours mixtes tous niveaux) Capinghem / à confirmer
> Samedi de 13h30 à 15h00 (cours enfants de 10 à 15 ans) Maison des enfants / Pavillon - 796, avenue de Dunkerque Lomme
> Samedi de 15h00 à 15h50 (cours baby de 3 à 10 ans) Maison des enfants / Pavillon - 796, avenue de Dunkerque Lomme

Tarifs: étudiant/RSA : 140€ (à l'année) ou 65 € (au trimestre) / salarié/chômeur indemnisé : 185€ (à l'année) ou 90€ (au trimestre) / enfant : 110€ (à l'année) ou 55€ (au trimestre)


Lire aussi

Cross du Comité du Nord

Le parc Urbain de Lomme sera le théâtre de 2 jours de manifestation !

Voir
Participez aux circuits-courts de l'emploi !

La Ville de Lomme poursuit ses actions pour favoriser l’emploi local à travers son réseau “Lomme Entreprendre” rassemblant plus de 300 entreprises...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer