Un partenariat en faveur de l'inclusion

A la rentrée, la Ville initie un partenariat avec l’Institut Médico-Educatif Lino Ventura en créant une Unité d’Enseignement Externalisée à l’école Ferry-Demory. Celle-ci permet à une dizaine d’enfants issus de l’I.M.E. d’intégrer la vie de l’école… et à leurs parents de répondre à leurs aspirations légitimes de voir leur enfant s’épanouir au sein d’une école dite « ordinaire ».

Partager sur :

Google+

Rencontre avec Mme Chapot, Directrice et M. Leclercq, Chef de service de l’IME.

Quelle est l’origine de ce projet ?

« Avec la création de cette Unité d’Enseignement Externalisé, notre objectif est d’améliorer les conditions de scolarité des enfants accueillis chez nous tout en favorisant les passerelles avec les élèves issus de l’école ordinaire. Nous accueillons des enfants de 0 à 8 ans et notre projet est de leur permettre de vivre un temps scolaire comme tous les autres enfants. Depuis 2015, Marie- Laure Derrien nous a rejoint en tant qu’enseignante spécialisée. C’est elle qui instruira la classe à Ferry Demory. Une dizaine d’enfants polyhandicapés, âgés de 3 à 7 ans et issus de notre IME, constitueront cette classe. Intégrée dans l’école Ferry- Demory, cette "Unité d’Enseignement Externalisée" sera encadrée par cette enseignante spécialisée, accompagnée d’un éducateur. »

Comment est porté ce projet ?

« C’est un projet triparti entre l’Inspection Académique, la Ville de Lomme et notre I.M.E. Une convention a été établie et ce projet est voué à évoluer. La Ville a oeuvré à l’aménagement de la classe et veillera à la coordination entre les équipes pédagogiques de l’école et l’I.M.E. En véritable classe intégrée, l’enseignante participera aux conseils d’école et les parents suivront la vie de l’école. Toutes les actions visant à favoriser une meilleure inclusion des enfants de l’établissement dans l’école seront favorisées : passerelle entre les apprentissages, décloisonnement, activités ou sorties scolaires communes... »

Quels sont les apports pour les enfants ?

« Pour les élèves de l’école Ferry- Demory, il s’agira de lever des freins sur les peurs liées au handicap et de faire changer les regards. Sur des déficiences motrices, les installations peuvent poser question chez les tout-petits : cela permettra d’expliquer quels sont les handicaps, d’appréhender les différences et favoriser ainsi l’entraide, la tolérance et le respect. Pour les enfants de l’I.M.E, il s’agit de s’inclure dans une société ordinaire, de vivre mieux avec leur handicap en étant valorisés et stimulés dans un processus d’inclusion scolaire classique. Quant aux parents, cela leur permet d’adopter un rythme de vie et une existance plus "ordinaire". Nombreux sont les témoignages de fierté et d’étonnement quand ils apprennent que leur enfant intègre une école classique. C’est une petite victoire, pour tous ! »

INFOS AU 03 20 57 29 13 / I.M.E. LINO VENTURA

----- ----- -----

Ensemble vers une société inclusive

Favoriser, dès le plus jeune âge, la rencontre et le partage d’activités entre enfants en situation de handicap et valides, amène réellement et durablement un changement de regard sur le handicap. A Lomme, en fonction des besoins spécifiques de chaque enfant, des mesures particulières peuvent être adoptées pour adapter les modalités d’accueil à l’école et lors des activités périscolaires. Explications.

S'adapter et réagir

Certains enfants ont des besoins spécifiques, des précautions alimentaires à respecter ou encore un besoin d’encadrement spécifique. Pour s’adapter aux situations particulières, la Ville incite les parents à déposer un P.A.I.** avant chaque rentrée scolaire ou à tout moment selon le problème décelé. Chaque année, les P.A.I. permettent aux équipes d’être vigilantes sur des pathologies diverses comme l’asthme, le diabète, l’épilepsie, la migraine… C’est alors tout un travail d’écoute auprès des familles et d’attention portée à l’enfant concerné qui se met en place.

** Qu’est-ce qu’un Projet d’Accueil Individualisé ? Afin de garantir la sécurité morale, affective et physique lors de l’accueil d’un enfant rencontrant un souci annexe ou permanent, en tant que parents, vous devez informer l’école et la Ville. Comment ? En communiquant toutes les informations nécessaires via un document nommé PAI (Projet d’Accueil Personnalisé). Ce dispositif prévu par le Code de l’Éducation intervient en complément du DFU ; ces informations sont à remettre à l’école ET à la Ville lors de chaque rentrée scolaire. Il permet d’anticiper les besoins de l’enfant, de favoriser les échanges entre parents, enseignants, agents de la Ville et les équipes médicales qui suivent l’enfant, et de permettre aux équipes de bien réagir en cas d’incident.

Garantir un accueil sécurisé

Assurer à tous l’égalité des chances en matière d’éducation demeure un défi partout dans le monde. A Lomme, le principe d’inclusion scolaire s’inscrit dans le quotidien des 15 écoles publiques et est porté conjointement par l’Education Nationale (Inspection Académique en lien avec les directions) et le service Enfance Education. Les acteurs de l’éducation s’attachent à garantir aux jeunes lommois, peu importe leurs particularités, un accueil de qualité et sécurisé lors des différents temps éducatifs.

Favoriser l'inclusion

Alors que la scolarisation a fait l’objet de dispositions réglementaires ou législatives, l’accès des enfants en situation de handicap aux accueils de loisirs, aux accueils périscolaires matin/soir et à la pause méridienne n’a jamais fait l’objet de mesures particulières. La Ville apporte alors réponses et soutien aux familles qui souhaitent voir leur enfant évoluer dans ces temps périscolaires.

En favorisant l’intégration de leur enfant dans ces espaces collectifs, cet accueil a un impact positif pour l’enfant comme pour ses camarades !

Sensibiliser aux handicaps

Animateurs, encadrants, directeurs, etc… tous les acteurs de l’éducation à Lomme tentent de faire vivre la scolarité de l’enfant de la meilleure manière possible, en valorisant les différences, en favorisant l’intégration et l’écoute des autres enfants. Sensibilisation aux divers handicaps, séance de playdagogie, conférence sur l’accueil d’enfants autistes en collectivité… Par ailleurs, si on veut changer le regard porté sur les personnes en situation de handicap, favoriser dès le plus jeune âge la rencontre et le partage d’activités entre enfants handicapés et valides n’est-il pas le meilleur moyen ?

INFOS AU 03 20 48 44 05 / SERVICE ENFANCE EDUCATION



Lire aussi

Quoi de neuf à la Mitterie ?

Le mois dernier, nous nous rendions à la Maison de Projet Mitterie, pour faire la rencontre d’une dizaine de jeunes lommoises, habituées des lieux.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer