Madeleine et le Yark > Dans les coulisses du spectacle

Tous les ans, la Ville offre aux enfants domiciliés à Lomme, un spectacle de Noël (sur réservations* jusqu’au 8/11). Cette année, le spectacle sera composé d’une soixantaine d’enfants Lommois, tous apprentis comédiens, circassiens, danseurs et musiciens issus des ateliers des écoles artistiques, des accueils de loisirs artistiques, culturels ou d’associations de la Ville. Plongeons dans les coulisses de la préparation du spectacle !

Partager sur :

Google+

Tous acteurs du projet

Thomas Rousseaux, animateur cirque et coordinateur des animateurs culturels du service Animation Vie Associative (A.V.A.) est en charge du projet. « Les écoles de musique, de danse, de théâtre, … nos structures culturelles regorgent de talents ». L’idée est alors de proposer un spectacle mêlant danse, cirque, musique et théâtre réalisé par ces enfants dont on pourrait mettre en valeur leurs aptitudes.

Une équipe se forme, portée par le service A.V.A., rassemblant entre autres des forces vives qui mettent alors en commun leurs compétences pour réaliser ce projet collectif. Thomas s’entoure de Dahmane Benjeddi (professeur de théâtre - service A.V.A.) pour la mise en scène, Johannes Leroy (professeur de percussion - école municipale de musique) pour la création musicale, Lucyle Amelot (professeur de danse - association la RAD) et Marie-Odile Gerard (professeur de danse - école municipale de danse) pour les danses et de Véronique Donckele (animatrice cirque - service A.V.A.) pour les acrobaties. Myriam Mac (professeur de couture - école municipale de coupe et couture) les rejoint pour la création des costumes et Sarah Boulogne (institutrice Moyenne Section - école Defrenne) pour la création des décors dans le cadre de ses ateliers d’arts plastiques. Amélie Charlet du Théâtre Octobre et Magalie de l’école municipale de musique et de danse sont aussi de la partie. Leur volonté ? Réaliser un spectacle de Noël authentique de A à Z.

Une adaptation du "Yark"

Le choix du livre de Bertrand Santini s’est fait simplement. « C’est certes une histoire de Noël mais l’écriture est assez drôle sans être dans les clichés » explique Thomas. Dès le mois de février, Dahmane et Thomas travaillent sur la réinterprétation de l’histoire, la décomposent pour en présenter une scénographie complète où chaque tableau est détaillé. Un travail précis permettant à tous de se mettre au travail.

Des répétitions sous le signe de la bonne humeur

A quelques semaines de la représentation, Dahmane, Lucyle et Johannes travaillent dans la bonne humeur auprès des enfants. Sur la scène de l’espace les Tisserands, Ari, sous les traits du Yark, nous laisse imaginer qu’il marche dans le froid. « Imagine le vent qui souffle sur ton visage, que tu marches dans la neige et que tu as faim » lui dit Dahmane. Ici, pas de timidité. Les 11 enfants présents sont à l’aise et ravis de participer au projet. « C’est une chance de pouvoir faire partie d’un spectacle » raconte Sibylle, 11 ans, qui joue Madeleine.

Sur le parquet de la salle de danse, Lucyle nous présentent ses 15 danseuses. « J’ai tout de suite pensé à elles. Je les suis depuis plusieurs années et elles sont toujours très motivées » explique Lucyle. « C’est une occasion unique de faire partie d’un vrai spectacle » dit Méline. Pour Anaïs, Sarah et Lily-Rose c’est surtout « le fait d’être avec mes copines sur scène… on va être des enfants sages qui vont devenir pas sages… ou l’inverse je ne sais plus… ça nous a donné envie de faire partie du spectacle ! ».

Une création musicale jouée en live

Un spectacle, c’est aussi une musique en parfaite adéquation avec l’ambiance recherchée pour qu’elle puisse accompagner l’histoire et en traduire toute l’émotion. « J’ai proposé de créer la bande sonore du spectacle et de la jouer en direct pour obtenir une cohérence musicale et une intéraction avec les comédiens » explique Johannes Leroy, artiste musicien, compositeur et arrangeur dans l’âme.

Mais Johannes va plus loin puisqu’une dizaine d’enfants des ateliers percussions du monde qu’il dirige, joueront également en direct. Ils ont entre 10 et 16 ans et ont déjà bien le rythme dans le sang en tapant avec leur baguette en bois pour reproduire les sons des tambours du Burundi. L’envie et la bonne humeur sont perceptibles, un chouette cocktail pour un beau spectacle en perspective ! 

« MADELEINE ET LE YARK »
MERCREDI 11/12 À 14H30 ET À 17H
SALLE DU PARC, 120 RUE DE LA MITTERIE

*SUR RÉSERVATION OBLIGATOIRE JUSQU’AU 8/11
AU PÔLE ASSOCIATIF MICHELET (112 RUE DU XXÈME
SIÈCLE) OU AU 03 20 48 44 16 POSTE 30041



Lire aussi

Cirque > formule parent(s)-enfant(s)

Partagez un moment privilégié en famille, dans la bonne humeur et la convivialité !

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer