Le Mexique se cultive dans les écoles

Du 27 avril au 1er décembre, Lille 3000 propose sa 5ème grande édition thématique intitulée « Eldorado ». Une saison qui met à l’honneur le Mexique dans plus de 80 communes participantes des Hauts-de-France. Outre les expositions et spectacles proposés à un large public, Eldorado se déploie aussi auprès de l’Odyssée médiathèque et des écoles lommoises.

Partager sur :

Google+

Dans ce cadre, la Ville de Lomme a proposé aux écoles de participer avec leurs élèves à la création d’un jardin participatif, conçu par Yann Lafolie, paysagiste (voir sa biographie plus bas). Cet espace appelé « jardin planétaire » a vu le jour devant la Maison des Enfants, en mai dernier. Il y abrite des fleurs, mais aussi plusieurs variétés de fruits et de légumes du Mexique, jusqu’alors méconnues des petits Lommois.

Un jardin participatif

Deux écoles maternelles (Defrenne et Bracke Desrousseaux) et deux écoles élémentaires lommoises (Roland Lamartine et Jean Minet) ont rejoint ce projet et se sont prêtées au jeu pour cultiver, et se cultiver !

Les élèves se sont d’abord vus confier des plants qu’ils ont entretenus dans le jardin de leur école respective. La seconde étape du travail les a ensuite amenés à se rendre au jardin planétaire pour replanter les essences préalablement cultivées aux côtés de Claudine, référente à l’Odyssée médiathèque.

Des animations adaptées dans chacune des classes ont également été menées. Les petits des écoles maternelles ont ainsi été séparés en deux groupes pour favoriser l’attention de tous : certains ont commencé à planter les variétés qui leur avaient été confiées pendant que d’autres assistaient à des récits sur le jardinage contés par Aurélia, bibliothécaire à l’Odyssée médiathèque.

Une démarche éducative

Ces temps dédiés à l’apprentissage et au jardinage étaient l’occasion de présenter aux enfants la culture mexicaine (différente de la leur) et de retravailler par exemple les couleurs apprises à l’école pour les plus petits. Une démarche éducative aux multiples intérêts donc, puisque les enfants ont découvert l’existence de plusieurs variétés mexicaines : du maïs et des haricots de toutes les couleurs, des piments, des « tomates des schtroumpfs », etc… Certains ont aussi parfois été surpris d’apprendre que les fruits et les légumes n’avaient pas que vocation à être mangés. Ils ont des vertus médicinales ou sont utilisés pour la fabrication de vêtements (fibres textile, teinture, etc…)

Yann Lafolie,
agitateur de cultures du monde

Devant la Maison des Enfants, un potager aux milles couleurs sort doucement de terre… Rencontre avec Yann LAFOLIE, paysagisteconcepteur de ce potager planétaire.

Passionné des jardins où tout se mange, Yann est un véritable philosophe du vivant. Missionné pour ce projet, il planche sur la création du jardin depuis l’été 2018 aux côtés de l’Odyssée : choix des plants, lieu et orientation, calendrier de mise en terre… le Jardin Planétaire n’est pas le fruit du hasard. La forme du jardin symbolise la « Piedra del Sol », célèbre pierre du soleil issue de l’art aztèque. Depuis mai dernier, habitants, écoliers et élèves du lycée horticole ont apporté leur pierre à l’édifice circulaire.

« Nous souhaitons montrer les trésors d’Amérique » explique Yann. « Tomates, poivrons, patates douces, haricots, maïs de toutes les couleurs… les gens en mangent tous les jours mais ne connaissent pas leur histoire. Prenons la tomate, à l’origine sauvage et spontanée : elle fut domestiquée au Mexique. A ce jour, il y a plus de 50 000 variétés sur terre… Toutes les plantes ont voyagé à travers le monde depuis la découverte des Amériques, mais à l’époque les conquérants recherchaient l’or. Au début, ils n’ont pas décelé les trésors botaniques qui se présentaient à eux ! ».

L’objectif de ce jardin participatif est donc de donner à voir des plantes originaires du Mexique et toute la biodiversité alimentaire cultivée. On y retrouve aussi des plantes aromatiques surprenantes, des plants d’épices de la cuisine mexicaine… Impensable, un pied de Dahlia sauvage géant qui se mange, qui l’eut cru ! Rendez-vous le 21 septembre à l’occasion de l’inauguration, d’ici-là les plantes tardives auront poussé. « Ensuite, il s’agira de faire voyager les graines dans les jardins locaux et d’ailleurs. Une diversité à emmener et à semer partout ! » s’amuse Yann.

INFOS AU 03 20 17 27 40 / L’ODYSSÉE MÉDIATHÈQUE



Lire aussi

Les Rencontres Débats de Lomme Éduc'

Paul Vacca « La révolution du "Like"»

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer