Déplacement du marché devant l'Hôtel de Ville

À partir du samedi 15 mai, le traditionnel marché de plein-air du quartier de Mont-à-Camp s'installe au cœur de la ville puisqu’il se situera désormais sur le parvis Yvon Delaporte inauguré le 14 mai 2021.

Puis, à partir du samedi 22/05, celui-ci s'étendra également le long de l’avenue de la République et accueillera les 84 étals des commerçants de l’actuel marché dont 43, positionnés sur le parvis. Explications et infos pratiques, on vous dit tout ! 

Partager sur :

Google+

_________

MAJ 07/05/2021

En raison du contexte sanitaire, l'organisation du marché est modifiée le samedi 15/05 : 
Le marché sera organisé sur le Parvis "yvon Delaporte" uniquement puisque seuls commerces de première nécessité seront accueillis.
A cette occasion, aucune mesure de stationnement ne sera appliquée.  

A partir du 22/05, le marché sera organisé sur le Parvis Yvon Delaporte et le long de l'Av. de la République puisque la totalité des commerçants seront présents.
Le stationnement sera donc interdit tous les samedis matins de 0h00 à 15h rue de l'Hôtel de Ville (de la rue Léon Jouhaux à l'av. de la République) et Av. de la République (de la rue J. Watt à la rue H. Ghesquière) des deux côtés de la rue. 

_________

 

 

Marché de Mont-à-Camp > Toutes les infos pratiques !

Rendez-vous tous les samedis matin de 7h à 13h30, à partir du samedi 22/05, sur le parvis Yvon Delaporte et l’avenue de la République (de la rue James Watt au croisement de la rue Henri Ghesquière). 

En raison du contexte sanitaire, le samedi 15 mai seuls les commerçants de première nécessité seront présents sur le marché. Il aura lieu uniquement sur le Parvis de l'Hôtel de Ville "Yvon Delaporte".

Plan Marché copie

 

INAUGURATION

Le marché de Mont-à-Camp sera inauguré le samedi 15 mai à 11h sur le parvis Yvon Delaporte. L’événement sera diffusé en « live », sur la page Facebook @Roger Vicot Maire de Lomme.

 

QUELS COMMERÇANTS ?

partir du 22/05, 84 commerçants dont 43 sur le parvis vous accueilleront dans un espace dédié de 7500m2 et vous proposeront un panel d’offres alimentaires comme non alimentaires :

  • Camion-magasin : boucherie, poissonnerie, charcutiers, fromagers, maraîchers, fleuristes, etc.
  • Fruits et légumes
  • Textile
  • Bazar : accessoires, quincaillerie, etc. 

 

COMMENT VENIR AU MARCHÉ ?

  • En métro : station « Lomme Lambersart Arthur Notebart » située sur l’Av. de Dunkerque.
  • En bus : Ligne 10
    Arrêt « Lomme Lambersart Arthur Notebart » – Correspondance Métro.
    Arrêt « Lomme Hôtel de Ville » déplacé.
    - Sens Av. de Dunkerque vers Av. de la République, l’arrêt est déplacé Av. de Mont-à-Camp.
    - Sens Av. de la République vers Av. de Dunkerque, l’arrêt est déplacé Av. du Mal Foch, à l’angle de la rue James Watt. 
  • En vélo : stationnements vélos (Bornes V’Lille et arceaux) sur le parvis Yvon Delaporte

Plan stationnement et circulation copie

 

COMMENT CIRCULER ET STATIONNER ?

Les mesures de stationnement et de circulation prendront effet à compter du samedi 22 mai. 

En raison du contexte sanitaire, le marché du 15 mai est organisé uniquement sur le Parvis de l'Hôtel de Ville "Yvon Delaporte" puisque seuls les commerces de première nécessité seront accueillis. A cet effet, aucune mesure de stationnement et de circulation n'entreront en vigueur le samedi 15/05. 

Dans la zone du marché :
(le long de l’avenue de la République de la rue James Watt au croisement de la rue Henri Ghesquière + la rue de l’Hôtel de Ville jusqu’à la rue Léon Jouhaux)

  • Stationnement interdit (sauf pour les commerçants du marché) tous les samedis matin de 0h00 à 15h.
    Les véhicules non déplacés seront placés en fourrière.
  • Circulation interdite (sauf pour les commerçants du marché) tous les samedis matin de 6h30 à 15h.

En dehors de la zone du marché :

DEVIATIONS VOITURES
> Sens Av. de Dunkerque vers l’Av. de la République :
Déviation V1 : rue J. Jaurès – Av. de Mont-à-Camp
Déviation V2 : rue H. Ghesquière – rue du Marais – rue A. France 
> Sens Av. de la République (côté école Petit Quinquin) vers l’Av. de Dunkerque :
Déviation V3 : rue de l’Anc. Balaterie – Av. de Mont-à-Camp ou Rue J. Guesde
Déviation V4 : rue du Mal Foch – Rue Neuve – Rue A. France

DEVIATIONS BUS - Ligne 10 
> Sens Av. de Dunkerque vers l’Av. de la République :
Déviation B1 : Rue du Cœur Joyeux - Av. de Mont-à-Camp (Arrêt Hôtel de Ville déplacé Av. de Mont-à-Camp) - Rue de l’Anc. Balaterie. 
> Sens Av. de la République vers Av. de Dunkerque :
Déviation B2 : Rue du Mal Foch (Arrêt Hôtel de Ville déplacé Av. de Mont-à-Camp) - Rue Neuve.

2021-04-17-FDEB-photo marché IMG_9229

 

La genèse du projet

Le déplacement du marché de Mont-à-Camp devant l’Hôtel de Ville est un projet de longue date puisqu’il a été intégré au projet de réaménagement de l’avenue de la République mené par la Métropole Européenne de Lille en collaboration avec la Ville. Les travaux ont débuté fin 2019 et se poursuivront jusqu’à la fin 2023.

Souvenez-vous, ce projet construit en concertation avec les habitants, consistait à réaménager cette avenue centrale (depuis l’avenue de Dunkerque jusqu’à l’avenue Arthur Notebart) afin de créer un cœur de ville conçu comme un lieu de vie à part entière.

En d’autres termes, il se résume en la rénovation des chaussées et des trottoirs, la conception de pistes cyclables et de bornes de stationnement pour les vélos, mais également en la création d’un espace central pour la place Jean Jaurès, d’un parc de 8000 m2 à l’emplacement de l’actuelle place du marché et… d’un parvis à vocations multiples devenant un lieu d’échanges et de rencontres permettant d’accueillir des manifestations programmées tout au long de l’année, comme le marché de Noël, le Carnaval… et le marché de plein air de Mont-à-Camp ! 

 

Le marché : un lieu de vie essentiel
au cœur de la ville…

Depuis plusieurs années, le marché local retrouve une place de choix au cœur de la ville. Il n’est plus perçu comme étant seulement un lieu d’achats, mais il est aussi synonyme de lieu de vie où toutes les générations se retrouvent. La tendance actuelle du retour aux sources, de consommer local et de renouer avec l’humain en achetant ses produits directement auprès d’un seul intermédiaire définissent le marché comme étant un lieu de vie essentiel, favorisant l’activité économique et l’animation du cœur de ville. Et c’est en ce sens que le marché de Mont-à-Camp a été conçu.

2021-04-17-FDEB-photo marché IMG_9166

Ainsi, installé sur le parvis et le long de l’avenue de la République, le marché bénéficiera d’un espace central situé au cœur de la Ville, accueillant et visible de tous contrairement à l’ancienne place du marché qui était enclavée et peu pratique.

L’aménagement du nouveau parvis, conçu comme un espace modulable et adaptable selon les usages, permettra également au marché et à ses commerçants de profiter de ses équipements (bornes électriques rétractables, emplacement sécurisé et accès pour les véhicules de secours et de pompiers) et de son cadre de vie agréable propice à la convivialité. 

  

 

… qui engendre des modifications de circulation et de stationnement

Le déplacement du marché engendrera des modifications qui impacteront la circulation et le stationnement le jour du marché à partir du 22/05.

A partir du samedi 22/05, le stationnement et la circulation seront interdits dans la zone du marché (le long de l’Av. de la République de la rue James Watt au croisement de la rue Henri Ghesquière + la rue de l’Hôtel de Ville jusqu’à la rue Léon Jouhaux) le samedi de 0h00 à 15h. 

Cette interdiction de stationnement est nécessaire pour permettre l’installation des étals des commerçants, sécuriser le périmètre, puis assurer le démontage des stands et le nettoyage des rues. Afin de faciliter vos déplacements, des déviations seront prévues et le parking de la Place Denis Cordonnier restera accessible. 

 

Un marché conçu en concertation
avec les commerçants

Parce que ce marché n’a pas lieu d’être sans l’implication des commerçants, « il était primordial de les consulter bien en amont, afin de construire, ensemble, un marché qui leur ressemble et dans lequel ils se sentent bien » précise Karima Harizi, Adjointe référente aux développement économique, au commerce et à l’artisanat qui porte ce projet depuis plusieurs mois.

17042021-2021-04-17-FDEB-Karima Harizi - Marché MAC -2 « Nous avons organisé des réunions individuelles où chaque commerçant a pu exprimer ses souhaits d’emplacements, ses contraintes techniques et logistiques en fonction des modalités de vente de leurs marchandises, et être force de proposition sur l’organisation globale du marché. Ce recensement a permis l’élaboration de l’étude technique, menée par les services de la Ville, afin de proposer des emplacements optimaux pour chacun des commerçants en prenant en compte plusieurs critères dont leur assiduité et leur ancienneté » ajoute-t-elle.

Ce sont, par exemple, les besoins en électricité, l’impact de l’ensoleillement sur les étals notamment sur les produits frais, le stationnement des camionnettes, la gestion des flux en positionnant les stands à forte affluence aux endroits stratégiques, la répartition homogène des étals en ne plaçant pas deux commençants identiques l’un à côté de l’autre, le respect de l’esthétisme général du marché, etc. « Chaque détail a été pensé et étudié et de nombreux échanges ont été nécessaires afin de proposer un plan qui soit adopté par tout le monde » poursuit Karima Harizi.

Enfin, pour représenter l’ensemble des commerçants et fluidifier les échanges avec la Ville, une instance a été élue. « Celle-ci est composée de 8 membres élus (4 titulaires et 4 suppléants), tous commerçants du marché. D’ailleurs, notre premier dossier porte actuellement sur la rédaction d’un règlement intérieur permettant de fixer les règles de fonctionnement du marché » conclut-elle.

 

----- ----- -----

 

2021-04-17-FDEB-photo marché IMG_9176 LE MOT DE...
PHILIPPE DUBOIS
Représentant des commerçants du marché de Mont-à-Camp

« Je suis commerçant sur le marché de Mont-à-Camp depuis plusieurs années à Lomme et j’ai apprécié d’être associé à la construction de ce projet. Notre avis compte et c’est en ce sens que la Ville et notamment Karima Harizi, a accueilli nos propositions et écouté nos contraintes pour que nous puissions construire ensemble ce plan d’implantation des étals de tous les commerçants. Ce fut un long travail nécessaire, beaucoup d’échanges, de questionnements, de modifications, et notre "expertise" de terrain a été prise en compte dans la construction et l’organisation du nouveau marché. En s’installant sur le parvis, nous améliorerons notre visibilité et j’espère que notre clientèle se développera davantage ! »

  

  

  



Lire aussi

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer