Beaulieu > 10 ans de folies culturelles

Structure emblématique du quartier de la délivrance et pilier de la culture lommoise, la maison Folie Beaulieu soufflera cette année ses 10 bougies. Bel et bien imbriquée dans la vie culturelle de la Ville aux côtés de l’Odyssée médiathèque, des écoles municipales, les associations lommoises, et prochainement rejointe par le Trinum, la maison Folie Beaulieu se revendique plus que jamais accessible à tous publics, pour voir et vivre le spectacle.

Partager sur :

Google+

La maison Folie Beaulieu porte bien son nom. Il s’agit d’un lieu pluridisciplinaire où se rencontrent les artistes et le public… Mais pas que. Depuis maintenant 10 ans, au-delà d’y proposer des spectacles, elle se veut un lieu de vie et de fabrique culturelle, où l’on crée, échange, découvre et où se côtoie un public divers et varié. La maison Folie dispose de deux salles polyvalentes et d’un studio de musique, ce qui lui permet d’y accueillir des expositions, des concerts, de la danse, du théâtre ou encore des ateliers d’arts plastiques.

Beaulieu, à l’image de son architecture et de par sa programmation pluridisciplinaire, est une vraie maison… Parce que chacun de nous y trouve forcément son compte, on s’y sent un peu comme chez soi.

Un lieu qui regorge d'histoires
au coeur d'une ancienne cité ouvrière

Après la Première Guerre mondiale, l’heure est à la reconstruction et le réseau des chemins de fer du Nord est en piteux état. Alors, la Compagnie des chemins de fer du Nord décida de bâtir une nouvelle gare de triage à Lomme, entourée de nouvelles maisons cheminotes. L’objectif de l’entreprise ? Permettre notamment à ses salariés de gagner du temps sur leur trajet domicile-travail.

Pour mener à bien ce projet, l’ingénieur Raoul Dautry fut sollicité et dessina un plan de quartier à la manière des jardins à l’anglaise : les routes sont sinueuses, les places circulaires et la végétation fleurit à sa guise. Plusieurs centaines de maisons virent le jour en un temps record. En l’espace d’une année, un véritable village dans la ville est né, grâce aux équipements accompagnant les habitations. Ecoles maternelles et élémentaires, école ménagère, cinéma, théâtre, salle des fêtes et de réunion en un seul et même lieu, kiosque à musique, centre d’hygiène et de santé (plus communément appelé « Maison du Docteur »)… Tout a été pensé pour que les habitants se sentent bien dans leur cité.

En 1944, des bombardements visant la gare de triage sont venus ternir le paysage lommois. La moitié du quartier fut détruit. La SNCF, créé à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, fit reconstruire le quartier à l’identique puis densifia le paysage de nouvelles maisons en briques.

Source : Jean-Jacques Lecourt, La Délivrance. Un quartier cheminot de Lomme 2006, Editions Sutton.

Un cinéma-théâtre, une salle des fêtes
et une salle de réunion

Tout a démarré le 6 avril 1924, jour de l’inauguration de la « Salle de Réunion » par Raoul Dautry. Situé sur la Place Beaulieu, au beau milieu de la cité ouvrière, l’édifice a été pensé comme point central pour les habitants, incarnant l’amusement et la convivialité.

Le bâtiment y abritait initialement une salle des fêtes et de réunion, faisant aussi office de cinéma et de théâtre. Les habitants raffolaient de cet équipement et la salle était comble à chaque événement. Plusieurs manifestations festives étaient organisées toute l’année : c’est là que se déroulaient le grand bal-apéro de la ducasse de juin ou encore l’arbre de Noël des enfants de cheminots en décembre. Plus tard, on y célébra des mariages, des baptêmes, des communions… 

Après des années de bons et loyaux services, la salle avait fait son temps. Celle-ci est petit à petit devenue vétuste et ne répondait plus aux normes de sécurité. C’est pourquoi sa réhabilitation et son agrandissement ont été engagés dans les années 2000. Le cabinet d’architectes Colas et Louis a dès lors été désigné pour esquisser le nouveau projet, tout en conservant l’architecture d’origine de la salle. La façade a ainsi été gardée, et des extensions qui ne viennent pas transformer le bâtiment ont été développées. Ainsi, en septembre 2009 est née la maison Folie Beaulieu.

Place à la culture, pour tous !

Fidèle à sa vocation première, la maison Folie Beaulieu conserve depuis 10 ans maintenant un esprit convivial de rencontres et d’échanges. Ce lieu de vie, où se tient en permanence une grande diversité de spectacles, de rencontres, d’expositions et d’ateliers artistiques invite en permanence au voyage un public très divers, des habitants du quartier, de la Ville ou d’ailleurs, des plus petits aux plus grands.

Répondant à sa mission de fabrique culturelle comme lieu de socialisation culturelle et laboratoire artistique, la maison Folie Beaulieu s’évertue à vous inspirer, vous émouvoir, vous faire grandir, vous étonner, en sélectionnant des artistes, des spectacles et en montant des projets au service de vos envies. 

Aussi, pour ses 10 ans, et pour les années à venir, Beaulieu conservera cet esprit d’échange permanent avec les différentes structures et associations culturelles locales, notamment le Théâtre Octobre, le Centre Régional des Arts du Cirque, l’école de musique, l’Odyssée médiathèque...

calavera

Enfin, elle s’attachera à promouvoir les arts et les artistes et à créer des ponts entre les initiatives locales, dont les pratiques amateurs et les organismes de promotion de la culture… pour un accès à la culture pour tous ! 

Découvrez le programme
de la saison culturelle septembre-décembre 2019 ICI.

Portrait Beaulieu_

Elles, qui la connaissent si bien...

Qui ne connait pas Madeleine Pierru dite « Madau », 95 ans, et Monique Beck, 90 ans, habitantes du quartier de la Délivrance depuis de nombreuses années ? Pour elles, toutes les occasions sont bonnes pour participer à la vie du quartier, à tel point qu’elles retrouvent leurs amies chaque après-midi ou presque pour coudre, tricoter, broder et prendre part aux animations organisées par leur association, le « CAD ». Toutes deux font en effet partie du Comité d’Animation de la Délivrance depuis bientôt 25 ans, qui trouve son siège dans l’ancienne École Ménagère - devenue « Lieu Collectif de Proximité » - face à la maison Folie Beaulieu.

Le quartier de la Délivrance, elles le connaissent sur le bout des doigts et l’ont progressivement vu se métamorphoser. « Avec mon mari cheminot, nous sommes venus nous installer dans la cité en 1958. Beaulieu était à l’époque un cinéma et le théâtre du quartier, où tous les habitants se réunissaient » raconte Madau. Monique, elle, y vendait des bonbons le week-end puis terminait parfois sa journée de travail par une séance de cinéma. « Le bâtiment abritait aussi et surtout une salle des fêtes et une salle de réunion. En face, tous les premiers week-ends de juin, il y avait la ducasse. Beaulieu organisait un bal populaire à cette date et on y faisait la fête du vendredi au lundi ! » se souvient Madau. « C’était un événement incontournable du quartier. Pendant 4 jours, tout le monde se retrouvait pour danser, s’amuser, papoter… pour le plus grand bonheur des enfants, car ils n’avaient pas école le lundi de la ducasse » ajoute Monique.

Quelques années plus tard, l’ouverture de la maison Folie Beaulieu n’a pas contrarié leur esprit de fête. Elles continuent de renommer le lieu « salle des fêtes » et de le fréquenter quand ça leur chante, en assistant à des spectacles assurés par les associations ou les écoles municipales de la Ville.

INFOS AU 03 20 22 93 66
MAISON FOLIE BEAULIEU, PL. BEAULIEU
ACCUEILMAISONFOLIE@MAIRIE-LOMME.FR

----- ----- -----

LA MAISON FOLIE BEAULIEU EN 10 CHIFFRES, C’EST…

> Une équipe de 9 personnes chargée du bon fonctionnement de la structure ;
> Une superficie de + de 1200 m2 ;
> Une salle de spectacle pouvant accueillir 225 personnes assises (550 debout).

Et chaque année :

> Plus de 75 événements ;
> Plus de 3 000 élèves accueillis lors de spectacles ou d’expositions ;
> 15 compagnies en résidence de création ;
> 3 bals ;
> 10 ateliers « do it yourself », dont la moitié à destination de jeunes publics et de collégiens ;
> 8 projections cinéma pour les écoles ;
> 3 festivals (Le Petit moi(s), le Play’it Festival et États de blues en novembre prochain !).



Lire aussi

Infos billetterie

La maison Folie Beaulieu, c'est des tarifs accessibles à tous ! Attention, pas de réservations par téléphone mais possibilité de pré-achats. 

Voir
Programmation

Le programme ? C'est par ici !

Voir
Bal d'Ouverture de Beaulieu

Moment convivial et dansant, le BOB (Bal d’Ouverture de Beaulieu) est devenu au fil des ans une institution.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer