Des mots pour corriger les maux

Parce que le langage est un outil essentiel pour se faire comprendre, échanger et créer des liens à l’école, il est important d’identifier les difficultés dès le plus jeune âge.

C’est pourquoi, dans le cadre de son Projet Éducatif Global, la Ville avait lancé, la rentrée dernière, une nouvelle action en faveur de la réussite scolaire, avec des ateliers de langage pour les élèves de maternelle. Un an après, l’heure est au bilan.

Partager sur :

Google+

Jouer pour parler

Initiés avec l’Association de Formation et de Recherche sur le langage (AsFoRel) et conçus en partenariat avec l’Éducation nationale, ces ateliers de langage s’adressent aux élèves de grande section de maternelle, qui s’expriment peu ou mal en public, par manque de confiance et/ou de vocabulaire. 

L’objectif ? Favoriser la construction de la parole chez ces élèves et leur permettre d’accéder plus facilement à l’écrit en CP. Identifiés en début d’année par leur enseignant.e, les enfants étaient ainsi, durant toute une année, accueillis 2 fois par semaine après l’école, à des séances de jeux en groupe et d’échanges individuels.

Dans ce climat de confiance, les petits parleurs sont encouragés à s’exprimer et progressent semaine après semaine. À Lomme, ce dispositif a été expérimenté par trois écoles : Ferry-Demory, Bracke Desrousseaux et Victor Hugo.

Des efforts qui portent leurs fruits

Le 23 juin dernier, un temps-fort a réuni les enfants ayant participé toute l’année scolaire à ces moments d’apprentissage, mais également les parents, les enseignants, et animateurs impliqués, pour récompenser l’ensemble du travail accompli, en présence d’Olivier Caremelle, Adjoint à l’Éducation, et Séverine Leprêtre, Conseillère pédagogique à l’Inspection Académique.

Après cette première année d’expérimentation, la Ville dresse en effet un bilan positif puisque l’ensemble des 15 enfants participants ont enrichi leur langage et ont accru leur confiance en eux. Leurs enseignants.e.s en témoignent. Un véritable pas en avant pour ces petits Lommois, qui se sont donné des chances supplémentaires de réussite.

D’ici quelques temps, d’autres enfants identifiés par les enseignants en début d'année scolaire, prendront leur place, pour gravir, eux aussi, les marches du langage, pas à pas. À chacun son rythme !

arnaud lenoble "Après une année d’expérimentation réussie, nous souhaiterions désormais développer le dispositif aux Clubs "Coup de Pouce Langage", et à une 4ème école ciblée. Autre objectif : celui d’impliquer davantage les parents de ces enfants, en les laissant participer à des ateliers, les familiariser aux techniques éducatives et ainsi les aider à poursuivre l’accompagnement de leur enfant à la maison." - Arnaud Lenoble, Responsable du service Enfance Éducation 


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer